logo



Bookmaker betfair Bonus review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker bet365 Bonus review by ArtBetting.co.uk

Germany bookmaker bet365.de review by ArtBetting.de

Bookmaker bet365 Bonus review by ArtBetting.gr

Les références de l’ESIAU

L’ESIAU a été inaugurée le 24 Février 2007 par le Ministre de la Culture, Cheick Oumar Sissoko, assurant  l’intérim du Ministre de l’Éducation avec Mme Marta BETANZOS, l’Ambassadeur d’Espagne au Mali, le Maire de la Commune 3 et président de l’Association des Municipalités du Mali et de nombreux invités

Depuis la création de l’ESIAU, les activités  en plus de la formation initiale des architectes, urbanistes et ingénieurs, ont porté sur :

a)   Appui à une association de quartier en vue d’assainir l’environnement. A cet effet, un projet fut élaboré par ESIAU en partenariat avec l’association YIRIWATON pour l’assainissement de la Rue 116 à DJICORONI PARA-FLABOUGOU et soumis à l’Agence Espagnole de Coopération Internationale et le Développement (AECID) qui l’a financé.

Après la pose de la première pierre par Mr Iba N’DIAYE, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, les formateurs de l’ESIAU ont eu à encadrer plus de 400 jeunes (filles et garçons) pour les travaux de terrassement de la rue 116. La deuxième phase du projet portera sur l’aménagement du reste du quartier dont les études sont en cours.

b)     La réalisation d’un centre de formation pour Unis vers le Sport à Sala dans le cercle de Kati- Pour cette association ESIAU a eu à réaliser en matériaux locaux améliorés : une salle de classe de 63 m², une direction de 12 m² et un secrétariat de 9 m², un magasin et une chambre de passage de 24 m², un terrain de basket ball et un terrain de football. Une partie de ce financement a été assurée par Cédric KANTE footballeur international malien et l’UNESCO.

c)     La réalisation d’un monument appelé la PORTE DU BADIALAN, dessiné par les étudiants (dessin et maquette) et exécuté entièrement en terre par les maçons dont les étudiants ont été des ouvriers (stage ouvrier du programme de formation initial). L’inauguration a été inscrite dans le programme de visite de  la conférence internationale sur l’architecture de terre « TERRA 2008 ». A cette occasion le ruban fut coupé par le Ministre de la Culture. avec le Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle et la représentante de la Délégation Européenne au Mali.

d)     La réhabilitation de l’Alliance Franco-malienne de Kayes avec la formation de 23 jeunes (filles et garçons) en maçonnerie de terre financée par l’Ambassade de France.

e)     La formation des maçons (23), coffreurs (20), ferrailleurs (52) et terrassiers (20) en chantier-école dans l’aménagement du canal de Baguineda sur financement de Swiss Contact.

f)      L’animation d’un séminaire regroupant les maîtres maçons traditionnels de Ségou, San, Bamako et Bafoulabé, le représentant de l’Association des Municipalités du Mali (AMM), les Maires de Ségou et Pelengana. Ce séminaire a porté sur les problèmes de transmission de savoir traditionnel en maçonnerie et la nécessité de créer une école de maçons à Ségou.

g)     Appui à la réinstallation d’un village (DJOLIBANI). Djolibani est un village situé à 60 km de Bamako sur la route de Guinée et à 10 km de Siby qui est le chef lieu de la Commune. Ce village avec une population de 700 habitants, se trouve dans un bas fond à quelques 600 mètres de la route nationale Bamako Siguiri (en Guinée). Chaque année l’inondation détruit certaines concessions. C’est ainsi que le village s’est constitué en association en vue de trouver une solution à ce problème et a demandé à l’ESIAU de les appuyer. L’intervention de l’ESIAU devait porter sur :

a) l’élaboration du plan du nouveau village,b) recherche des matériaux de construction ; c) recherche d’une architecture adaptée , d) appuyer à la confection des briques (améliorées) pour la construction ;e)appui à la construction par la formation des maçons et des briquetiers ;,f) le suivi des travaux d’assainissement du nouveau village et de la construction des équipements collectifs ; g) recherche de financement auprès de bailleurs et des partenaires techniques de l’ESIAU.

Faute de financement, l’ESIAU a pu élaborer les plans du nouveau village et a aidé les populations à identifier leurs parcelles : les populations avec leur faible moyen ont construit leurs maisons de fortune avec l’appui de l’ESIAU afin d’éviter les désagréments de l’hivernage.

h)     Formation de 26 maçons briquetiers à Siby dans le cadre de la construction des latrines en terre dans une école de Siby. Cette formation bénéficie du financement de l’ACAD (Agence de Coopération et d’Aménagement pour le Développement) de Toulouse.

i)      Réhabilitation de la Maison du partenariat Montreuil Yélimané avec la formation de 13 personnes en maçonnerie de terre

j)      Elaboration du projet de la femme de Yélimané

k)     Réhabilitation du Vestibule Sokonafing à Bamako en terre avec l’utilisation du mélange chaux terre

l)      Réhabilitation du Musée de Djenné

m)   Elaboration des projets de deux centres d’artisans (Djenné et Bandiagara) en partenariat avec un architecte Danois

k)     Réhabilitation du « Toguna » de Douentza qui avait été détruit en 2012 par les  » jihadiste » dans le cadre de l’opération du Nord Mali